PC: Counter-Strike interdit de LAN en Allemagne

Publié le par Spitfire

On sait les hommes politiques allemands peu friands de jeux vidéo. Mise au ban de la violence, stigmatisation des joueurs, censure pure et simple sont monnaie courante outre-Rhin. C'est un nouveau palier qui vient d'être franchi récemment avec l'interdiction inconditionnelle de Counter-Strike (1.6 comme Source) et autres killer games en public dans certains états fédérés. Plus de LAN, mais aussi plus de possibilité de jouer à un FPS en cybercafé. Il semble évident pour l'establishment allemand que la solution aux quelques tueries subies dans les lycées allemands ces derniers temps se trouve dans ce genre de mesure.

Les LANs et autres cybers font pourtant partie des lieux ou un nolife dopé au HS q lq kqlqsh (le cas désespéré donc) trouvera un soupçon de reconnaissance, de relation sociale et donc d'existence. Priver les joueurs allemands de réunions publiques pourrait donc, à termes, avoir l'effet que la mesure est censée combattre en premier lieu.

Les allemands, forcés de jouer chez eux à longueur de temps, ne vont-ils pas devenir, en plus des gros netteux (joueurs utilisant certains réglages pour mieux toucher leurs cibles, uniquement sur Internet) qu'ils sont déjà, des psychopathes en puissance incapables de partager leurs émotions puisque privés de leurs possibilités d'échanges ? La question est malicieuse, mais le débat est très sérieux. Là où le Japon et l'Australie font déjà très fort en matière de censure et de protection de l'enfance, l'Allemagne va encore plus loin. Trop loin ?

Publié dans Pc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article